Course de Canot 2017 Rendez-vous des Voyageurs

Course de Canot 2017 Rendez-vous des Voyageurs

Les équipes de canoteurs ont commencé à arriver à Rocky Mountain House le 28 juin 2017, où elles ont campé au lieu historique national Rocky Mountain House. Le 29 juin, les canots ont été pesés et mesurés au parc River en présence de nombreux spectateurs et représentants officiels. Le règlement a été lu, puis les canots ont été chargés pour le défilé des canots, passant ainsi par le pont et entrant dans le village, empruntant le marché de la rue principale, où plus d’un millier de personnes étaient venues encourager les pagayeurs! Les canots ont été transportés au Christiansen Sports & Wellness Centre afin d’être mis en montre pour le banquet et bal des Voyageurs le soir même. Parmi les nombreuses personnes présentes, il y avait une grande fraction de pagayeurs du centenaire de 1967. Les pagayeurs et les invités ont eu droit à un superbe rôti de bison, à des discours inauguraux prononcés par Fred Nash, maire de Rocky Mountain House, par Pat Alexander du comté de Clearwater, Greg Joyce de Parcs Canada, Jim Duncan de la Confluence Heritage Society et Vic Maxwell, voyageur en chef et capitaine de l’équipe Alberta 67, entre autres. Ralph Caribou, de l’équipe Ma-chee-as a prononcé un discours au nom des équipes. Après le souper et la danse, les pagayeurs ont regagné le camp pour se préparer en vue de leur longue aventure. Le 30 juin, ils ont mis leur endurance à l’épreuve dans le cadre de la course de vitesse du coup d’envoi allant de la maison Highwater au lieu historique national jusqu’au pont de la route 11A, puis de retour à Highwater, descendant et remontant ainsi les rapides. Le canon du lieu historique a sonné le coup de départ de la course de vitesse!

La cérémonie de l’inauguration a commencé par un déjeuner copieux le 1er juillet, suivi du coup d’envoi. Il y a aussi eu la bénédiction des Premières Nations ainsi que des messages du député de la région, Jason Nixon et de la cornemuse par Nancy Gilbert. La course a commencé par un long portage depuis l’aire de la cérémonie près du pavillon des canots jusqu’à l’aire de lancement des embarcations, tout à l’ouest du lieu historique.

La course de 23 jours qui a suivi a mis à l’épreuve l’endurance mentale et physique des 72 athlètes qui ont traversé trois provinces et 21 localités pendant leur course de 1600 km jusqu’à The Pas. Tous les soirs, les équipes ont fait escale pour célébrer avec les gens qu’ils ont rencontrés sur leur passage et passer la nuit, ce qui leur a permis de refaire le plein d’énergie. Ce faisant, les gens des diverses localités ont également profité de l’occasion pour rencontrer les athlètes et les encourager.

Les résultats définitifs des tronçons quotidiens et de la course de vitesse sont les suivants :

1re place – équipe Hatchet Lake (Wollaston Lake, Saskatchewan) – 122 h 24 min 23 s

2e place – Highway’s Convenience (Pelican Narrows, Saskatchewan) – 123 h 5 min 8 s

3e place – Cumberland House Cree (Cumberland House, Saskatchewan et autres localités) – 123 h 18 min 26 s

4e place – équipe Joe Michel Memorial (Pelican Narrows, Saskatchewan et autres localités) – 123 h 50 min 19 s

5e place – équipe Savage (Pukatawagan, Manitoba et autres localités) – 133 h 55 min 47 s

6e place – équipe Ma-chee-as (Pukatawagan, Manitoba et autres localités) – 134 h 22 min 41 s

Les pagayeurs et les équipes de soutien gardent toutes sortes de souvenirs de cette course, au même titre que les gens des localités tout au long du parcours qui ont eu la gentillesse d’accueillir les athlètes et les équipes de soutien pour une nuit ou deux. Nous remercions les gens de Rocky Mountain House, Alder Flats, Drayton Valley, Devon Lions Club, Fort Saskatchewan, Metis Crossing, Two Hills, Elk Point, Heinsburg, Onion Lake Cree Nation, Turtleford, The Battlefords, Fort Carlton, Borden, Saskatoon, Prince Albert, James Smith First Nation, Nipawin, Tobin Lake (Thunder Rapids Lodge), Cumberland House et The Pas. Les souvenirs des particuliers, des clubs, des groupes, des villes, des hameaux, des villages et des municipalités qui ont déployé des efforts non seulement pour accueillir les équipes de pagayeurs, mais qui leur ont donné la sensation d’être d’importants chaînons de l’histoire de leurs collectivités resteront gravés dans les cœurs jusqu’à ce que la course de 2067 passe par là!